Etude sur la mise en place de dispositifs MEAP (Meilleurs Emplacements Aquacoles Possibles) – DPMA

Face à la complexité des procédures administratives et au besoin d’accompagnement des porteurs de projet aquacole, la mesure 51.1a du FEAMP est proposée pour favoriser l’implantation d’activités sur de nouveaux sites. Il est notamment proposé, la mise en place de dispositifs MEAP (Meilleurs Emplacements Aquacoles Possibles) pour chaque type d’aquaculture afin d’identifier les sites ayant les meilleurs capacités d’accueil sur les plans techniques, économiques et environnementaux.

L’étude pour laquelle Oceanic Développement a été sélectionnée vise à évaluer la faisabilité de dispositifs nationaux qui détermineront ces Meilleurs Emplacements Aquacoles Possibles, à partir d’une expérimentation sur des sites pilotes. L’étude de faisabilité doit proposer une méthodologie nationale utilisant les outils et les méthodes de planification spatiale préexistants en France ou en Europe. À chaque étape de cette étude, la mobilisation de sites pilotes permettra de tester les propositions méthodologiques envisagées et de valider les choix retenus.