AFB PNM EPMO – Campagne de test d’un filet biodégradable

logoEPMOEn 2020, Oceanic Développement mettra à disposition du Parc naturel marin (PNM) des estuaires picards et de la mer d’Opale (EPMO) deux observateurs des pêches formés et expérimentés, affectés au quartier maritime de Boulogne/Mer, pour réaliser dix embarquements à bord d’un navire de pêche volontaire pour tester un filet de pêche biodégradable sur une saison de pêche.

Dans ce cadre, Oceanic Développement a la charge de la conception des protocoles de suivi (vérification du caractère « pêchant » de l’engin, suivi des performances mécaniques du filet), de la mise en oeuvre des observations et échantillonnages à la mer et du reporting.

Renouvellement du programme OCUP (2020-2023)

Obs_OCUP L’ organisation de producteurs Orthongel renouvele sa confiance en Oceanic Développement pour la période 2020-2023, en lui confiant de nouveau la coordination des embarquements du programme OCUP à bord des thoniers senneurs tropicaux français et italiens.

Le projet  d’ « Observateurs Communs Uniques et Permanents » a été initié en 2013 sous la forme d’un programme expérimental national visant à tester la faisabilité de l’embarquement d’observateurs en permanence sur toute la flottille de pêche et d’assurer une couverture d’observation de 100% de l’activité de thoniers senneurs tropicaux. Après une phase de lancement qui a consisté à définir le contenu de la mission de l’observateur OCUP et à développer des outils de travail (formulaires, logiciel, rapports de mission, site internet) au moyen de marées « tests », le programme a été déployé au niveau régional par la mise en place de coordinateurs régionaux puis la formation et l’embarquement d’observateurs des Etats Côtiers. Les premiers embarquements d’observateurs nationaux ont été réalisés en septembre 2015.

La réussite du programme dans sa phase expérimentale a permis au 1er janvier 2016 de le transposer dans une phase opérationnelle dite « de routine » en continuant d’assurer une couverture de 100% d’observation à bord des thoniers pouvant accueillir un observateur et en maintenant les partenariats en place. Au printemps 2015, le programme a été transposé à bord des navires ne bénéficiant pas de place pour un observateur par l’installation de caméras. Les vidéos sont lues et analysées par des observateurs OCUP pour en extraire des données scientifiques au plus près équivalentes à celles récoltées par un observateur présent à bord.

La flottille concernée par le programme OCUP est constituée à ce jour de 10 navires de pêche et d’un navire d’assistance dans l’Océan Atlantique et de 12 navires dans l’Océan Indien (hors navires mauriciens et seychellois de l’armement Sapmer).

Audit des flux d’information dans la filière pêche française

FOceanic Développement conduit actuellement pour France Filière Pêche un audit complet des flux d’informations existants dans la filière pêche française afin de formuler une recommandation réalisable de mise en place d’un système d’informations basé sur les nouvelles technologies de l’information.

Lancement d’un programme d’assistance technique en Haiti

Le projet d’Assistance Technique à l’Unité d’Exécution du Programme de Développement de la Pêche Artisanale du Ministère des Pêches d’Haïti a été officiellement lancé en novembre par une première mission de terrain. Les activités du projet porteront en début d’année 2019 sur la réalisation d’un diagnostic des infrastructures portuaires, un appui technique à la mise en œuvre d’un recensement des pêcheurs au niveau national et aux renforcements des capacités des associations de pêcheurs. Le projet aura une durée de 2 ans.

Formez-vous ou complétez vos connaissances en matière d’obligations déclaratives

Face aux interrogations des professionnels et aux difficultés rencontrées lors du remplissage des supports des obligations déclaratives et de leur traitements au cours de ces dernières années, la DPMA a décidé d’organiser des formations dédiées aux obligations déclaratives et destinées spécifiquement aux pêcheurs. Ces formations sont mises en oeuvre depuis le 1er janvier 2019 par deux prestataires : Oceanic Développement pour la façade Manche, Mer du Nord et Atlantique et Groupe EI pour la façade méditerranéenne. Des formations sont également planifiées en Outre Mer. Ces formations sont adaptées à l’utilisation des nouveaux supports de la fiche de pêche papier, journal de pêche papier et journal de pêche électronique, intégrant les nouvelles exigences en terme d’informations à remplir dans ces supports. Elles sont proposées gratuitement aux pêcheurs dans chaque DML ou relai local. D’une durée d’une journée et adaptée aux spécificités locales, elles ont pour objectif de permettre aux professionnels de la pêche de mieux comprendre les impacts des changements réglementaires récents dans le remplissage des obligations réglementaires, d’utiliser correctement les supports et de gagner en temps et en efficacité. Pour toute information, cliquez Affiche Formations_obligations déclaratives

Enquêtes activités et économique – SIH Ifremer

Depuis janvier 2018, Oceanic Développement participe à la collecte de données dans le cadre du Système d’Information Halieutique de l’Ifremer. La prestation consiste à réaliser les enquêtes économiques et activités des navires de pêche sur le façade maritime entre Saint-Nazaire et Marennes.

Formation et accompagnement aux Obligations déclaratives en matière de pêches maritimes

Dans le cadre d’un marché pour le compte de la Direction des Pêches, Oceanic Déveleoppement va participer à compter d’avril 2018 à l’accompagnement des agents en charge du contrôle des pêches et des professionnels de la pêche dans la mise en application et le suivi de la réglementation en vigueur en matière de contrôle des pêches maritimes et d’obligations déclaratives en matière de pêches maritimes en France : formation à la mise en oeuvre du suivi et du contrôle des obligations déclaratives par les agents en charge du contrôle des pêches, formation au remplissage des obligations déclaratives sur support papier et électronique par les professionnels de la pêche, désignation d’un coordinateur chargé de la mise en oeuvre de l’ensemble des prestations , intervention d’un chef de projet chargé du suivi de la mise en production des nouvelles versions du journal de pêche électronique des professionnels de la pêche.